Nicolas Ghesquiere

 Directeur artistique Louis Vuitton
La boucle est bouclée… tout le monde est en place

Ca y est, il arrive, Marc Jacobs est parti vers des problématiques boursières (sa marque propre va être cotée) et Nicolas, après un an de break a enfin dit oui !
Il assurera donc la direction artistique de Louis Vuitton Femmes, prêt-à-porter, défilés, souliers et accessoires.

Ancien de chez Gaultier, Mugler, Trussardi et depuis 1997 Balenciaga, ce français de 42 ans (c’est le seul dans le top five des grosses maisons de mode après Heidi Slimane) va se recentrer sur le luxe, le vrai luxe à la française, plus de bling bling mais du savoir-faire discret, de la haute-qualité dans les matériaux, de l’innovation et de l’exploration.

Toutes les valeurs du nouvel arrivant qui aime les voyages et les imprimés ethniques, l’oversize, les matières techniques et l’urbain. On se souvient d’ailleurs de son goût prononcé pour les couleurs, les sweats et, ses fameux sacs le First et le City bag.
Il n’a pas le droit à l’erreur car l’enseigne est la marque number one niveau rentabilité, sa prochaine collection sera dévoilée en mars 2014, la concurrence des nouveaux rois de la mode est en marche.

Petit mémo, histoire de ne pas s’emmêler les pinceaux dans les dîners en ville:

Heidi Slimane pour Saint Laurent Paris Hommes/Femmes.
Ricardo Tisci pour Givenchy Hommes/Femmes
Karl Lagerfeld pour Chanel.
Raf Simons pour Dior Femmes
Kris Van Assche pour Dior Hommes.
Alexander Wang pour Balenciaga

PPR (Famille Pinault) a été rebaptisé Kering il y a six mois, le groupe détient entre autres Gucci, Balenciaga, Saint Laurent, Stella Mc Cartney, Bottega Veneta, McQueen et Brioni.
Et LVMH (Famille Arnault) le reste, soit Givenchy, Kenzo, Emilio Pucci, Céline, Marc Jacobs etc…

Christian Dior est carrément une holding à elle toute seule qui a comme filiale LVMH, ambiance je suis le maître du monde! C’est pas faux, on va donc chercher du fil pour la machine à coudre et on va suivre l’exemple. Au pire, ça nous fera toujours un petit chandail, confectionné par nos soins, à offrir à notre collègue pour Noël. Rohh, on l’aime pas notre collègue.