Le blue bar

rue muller
Groove, découvertes et néons. La fête a trouvé sa couleur.

La Splendens factory a encore frappé, ce collectif parisien riche en photographes, musicos ou artistes numériques ouvre le bar/club de l’année. C’est rue Muller, entre Montmartre et la Goutte d’Or et ça donne un vrai coup de frais sur les bars de nuit de la capitale.

Le projet a été murement travaillé et propose un lieu de rencontres artistiques où l’amusement et la programmation sont de qualité.
Les néons bleus, fils conducteurs du bar nous plongent dans un univers à la Klein et nous motivent à venir découvrir les pépites musicales, animations graphiques ou shows inventifs.
200 mètres carrés de programmation éclectique et de scénographie inédite.


Le programme de la semaine est chargé et sans coupures. Le dimanche et lundi, Camille Delalande dépoussière les soirées parisiennes en proposant du cabaret nouveau, les filles vous allez vous rincer la pupille grâce à des shows masculins burlesques, le mardi on mixe apéro et rock.

Mercredi, les organisateurs misent sur la diversité, des groupes et des chanteurs émergents tous styles confondus se partagent la scène. Le jeudi on enchaîne avec la sélection des journalistes, bloggeurs ou autres dénicheurs de talent. Et le vendredi, samedi, c’est clubbing sur des sets variés exclusifs.


Afin d’assurer une harmonie cohérente avec l’esprit du Blue, l’équipe a fait appel à Bruno Viala, chef étoilé et Guillaume Sanchez pour une carte de 5 gourmandises qui changent au fil des saisons. Question cocktails, du bleu naturellement et des surprises.

On n’oublie pas Arthur Castillon, le Dj programmateur des lieux, Adrien Moisson et Ghislain de la Chaise les initiateurs de cette fourmilière récréative innovante. Ca bouge, c’est authentique, varié, original mais on vous rassure on ne se transforme pas en Schtroumpfs en cas de fréquentation intensive. C’est la nouvelle factory du 18ème.

Le Blue Club, 14, rue Muller, angle de la rue Feutrier
Ouvert tous les jours de 18H à 4H.