Ray-Ban Clubmaster

Pliable
A leur tour d'être pliable


La clubmaster date de 1986, elle est un mix entre la wayfarer et l'aviator, empreinte d'une réédition du modèle de Malcom X.

Ray-Ban, marque phare de l'optique, voit le jour en 1937. Dix ans auparavant, John Mc Cready traverse l'océan en ballon. A son retour, gêné par les rayons du soleil, il demande aux opticiens Bausch and Lomb d'imaginer des lunettes panoramiques et enveloppantes.

Le verre RB13 arrive, l'US Air force commande des prototypes pour équiper ses pilotes avec les fameuses Aviator, la marque est lancée en 1937 et signifie ray-banner, bannir les rayons.

La succes story est en marche, s'en suit la création des wayfarer début des années 50, les Aviator sont commercialisés pour le grand public en 1960. Les stars sont complètement fans de la marque, Audrey Hepburn, James Dean, Mick Jagger, Jack Nicholson, Peter Fonda, Michael Jackson entre autres. Elle devient vite la référence de l'optique.
Aujourd'hui, la clubmaster est l'un des trois modèles phares de Ray-Ban, elle incarne la lunette trendy classique aussi bien masculine que féminine avec cette touche fifties, rockabily.

Après quelques versions couleurs, rouge, bleu, ivoire, elle revient en mode pliable, ce qui en fait un accessoire indispensable pour les voyages de par sa praticité et son style. Il existe déjà plusieurs modèles disponibles pour l'acétate (écaille, noir), des verres dégradés mais aussi les fameux G15

La monture finition mate polarize est également sortie il y a deux mois et fait un carton en noir, argent, bronze et gris acier.

A vous de jouer et vous aurez le look de Matt Damon dans Raisons d’état, Kevin Costner dans JFK, ou Tom Hanks dans « Catch me if you can ».