Raymond Depardon

Exposition Grand palais
Du noir et blanc vers la couleur… des conflits vers la douceur…

Le célèbre photographe de 71 ans reconnu également pour être journaliste, réalisateur et documentariste expose à partir du 14 novembre au Grand Palais une centaine de clichés souvent inédits tous en couleurs.

Issu d’une famille d'agriculteurs, dès l’enfance, il prend beaucoup de plaisir à se promener dans la nature, et, c'est à cette période que naît sa passion pour la photographie.

Il s’attache essentiellement à capter des moments de vie dans des lieux vides ; les temps morts mais aussi, de nombreuses personnalités politiques, et c'est en 2012 que le Président de la République Française, François Hollande le choisit pour faire son portrait.
Il réalisera le premier film décrivant une campagne électorale, celle de Valéry Giscard d’Estaing en 1974.

Son style s’affiche clairement comme une recherche de la vérité, la plus simple, directe et la plus dépaysée possible, il revendique l’importance de la subjectivité dans son travail qui est enrichi par les mots et la force de son récit.

Membre de l'agence Magnum, iconique coopérative de photographes fondée par Henri Cartier-Bresson et Robert Capa, il a couvert le monde entier et capturé son quotidien. On en retient ses principales œuvres : Reporters, la France de Raymond Depardon, Numéro zéro, profils paysans-la vie moderne, Journal de France, ou bien Correspondance new-yorkaise tirée de son passage à Libération.

L’exposition « Un moment si doux », révèle la liberté qui nourrit désormais les photos de Raymond Depardon délaissant les contraintes du reportage pour des tableaux plus intimes.

Il se sent plus optimiste et prend le temps d’apporter une deuxième lecture aux endroits déjà visités. Il reste toutefois ouvert, engagé et toujours en quête du vrai, imprimer la réalité.

« Un moment si doux » Photographies en couleur depuis ses débuts jusqu'à nos jours.
Grand Palais, Galerie sud-est
Avenue Winston Churchill 75008 Paris

14 Novembre 2013 - 10 Février 2014