Les tablettes pour enfants

La sélection

Noël frissonne, la chasse aux cadeaux est en marche, on se creuse la tête pour trouver une idée, les tablettes font désormais partie du grand marché des jouets pour enfants. Certains parents y sont hostiles d’autres un peu moins. Le constat est clair, elles fleurissent sur les étals et sont devenues incontournables.
Les constructeurs évoluent et proposent différentes options qui rassurent les parents.

  • Petit tour d’horizon de ces outils numériques :

On commence par le modèle Gulli, oui comme la chaîne. Au-delà de la robustesse du produit qui est la qualité indispensable pour ce type de jouets, le contrôle parental est l’option obligatoire permettant une navigation simplifiée et totalement surveillée par les parents.
 

Elle existe en deux tailles 7 et 10 pouces, elle bénéficie d’une bonne définition d’écran et une autonomie satisfaisante, du wifi et est très simple d’utilisation. Mais son positionnement haut de gamme autour des 200 euros nous oblige à réfléchir car le contenu de ces petites machines est souvent rapidement obsolète.

La kid tab premium présente quasiment les mêmes qualités en étant toutefois plus fragile, moins rapide  et moyennement équipée mais son accès au google play store est un atout afin de pallier la lassitude de contenu. Très bonne place pour le fabricant français DEA, son prix 120 euros.

On continue avec la Meep d’Oregon scientific, et son nouvel écran tactile novateur, elle fournit un nombre important d’applications et l’accès à google play, le système de contrôle parental se fait même par smartphone et les accessoires sont très ludiques.
Elle est parfois un peu lente mais efficace pour 100 euros.



On termine avec la vidéojet kidspad 3, spécialiste du jeu électronique. On aime l’interface, les applications gratuites et la rapidité d’exécution. On est moins fans de la qualité de l’écran, de la fonction ebook très fatigante et l’absence de googleplay. Environ 100euros.

Petit clin d’œil à la leapad2 pour les 3/6 ans, elle permet une vraie interaction avec les livres et les applications dans la tablette, très utile pour les histoires du soir qui parfois s’éternisent !!!


On rappelle enfin que ce type d’accessoires est à utiliser avec grande parcimonie surtout chez les 3/6 ans et toujours en accompagnement avec un adulte. Pour les plus grands, on évite de les rendre accros et qu’ils finissent en rehab en préadolescence. Y’a d’autres moyens d’être rock’n’ roll !!
Sinon il y a toujours l'ardoise magique.